Présentation du territoire

Artisanat et industrie

Site industriel en Pays Gentiane

Site industriel

 

L’emploi, hors agriculture, est principalement fourni par les diverses entreprises de Riom-ès-Montagnes. Le domaine médical et social est très bien ancré sur le territoire de la communauté de communes représentant près de 200 emplois dans les différents établissements (clinique, unités de soins, maison de retraite, services de soins à domicile, transport ambulance…).

Au niveau des commerces et de l’artisanat le territoire est bien pourvu, des possibilités de reprises d’entreprises ou d’activités sont fréquentes. La population tend à se stabiliser depuis le dernier recensement (1999). Cette tendance est générale dans le Cantal, comme dans l’Auvergne, et ce en partie grâce aux nouveaux arrivants. La Région a en effet accueilli 97900 nouveaux arrivants entre 2000 et 2005, depuis la fin des années 1990 l’Auvergne connaît donc un solde migratoire positif avoisinant 15 000 personnes.

Pour répondre à la demande immobilière, plusieurs communes aménagent ou projettent de créer des lotissements. Des hébergements à la vente ou à la location sont disponibles sur certaines communes.

Agriculture

L’agriculture prend une place très importante dans l’économie de la Communauté de Communes du Pays Gentiane. Le territoire comporte environ 300 exploitations agricoles pour une surface moyenne de 64 hectares. L’élevage bovin pour le lait et la viande domine mais on peut relever la présence de quelques élevages caprins et ovins ainsi que des chevaux lourds. Il est à noter sur le territoire de la communauté de communes la présence d’une laiterie ainsi qu’une société affinant et commercialisant du fromage.

La vache Salers, race emblématique du Pays Gentiane

La vache Salers, race emblématique du Pays Gentiane

Le Pays Gentiane est également une zone où bon nombre de fromages d’Appellation d’Origine Protégée sont représentés, une trentaine d’agriculteurs fabricant du fromage au sein de leur exploitation. La gamme produite va donc du fromage de chèvre à l’AOP Salers en passant par l’AOP Cantal et Saint-Nectaire.

La race emblématique du territoire est la vache salers, elle porte une robe acajou foncée, à poil long et frisé, et de grandes et fines cornes de couleur claire en forme de lyre.

Sélectionnée à l’origine pour le travail, c’est une race mixte apte à produire du lait et de la viande de qualité. Son lait est utilisé pour la production des fromages AOC régionaux, notamment le Cantal et le Salers. Dans le Cantal, les éleveurs pratiquent l’estive : le troupeau passent l’été sur les hauteurs, les estives. Ce système permet la production de veaux et de fromage de qualité exclusivement issus du lait le plus parfumé.

Filière bois

Afin de structurer les rôles et les fonctions de l’espace forestier, née de la volonté des élus et acteurs du territoire et portée par les Communauté de Communes du Pays Gentiane, de Sumène-Artense et du Cézallier, la Charte forestière de territoire du Massif de la Rhue et du Haut Cantal a été signée en décembre 2005 pour une durée de 5 ans. Un programme d’actions opérationnelles a vu le jour. En 2006, les trois communautés de communes ont décidé de mettre en place une animation confiée à Forêts et Territoires et dédiée au programme d’actions de la Charte pour trois années.

Scierie en Pays Gentiane

Scierie

Un certain nombre d’actions ont vu le jour ou sont en cours de finalisation (schéma de desserte et de circulation, bourses foncière forestière, appui à la création d’une entreprise de réinsertion, appui à l’installation d’une scie mobile, création de produits touristique « forêt », création d’un martelloscope etc.)

La dynamique créée par l’animation de la Charte Forestière a favorisé la rencontre d’acteurs forestiers et territoriaux et a permis de créer des synergies porteuses d’idées et d’actions. En effet, le programme d’actions initial évolue et de nouvelles actions l’enrichissent régulièrement, preuve d’une émulation du territoire (projet de pépinière, projet de fête du bois,…).